• Juste des Nations et mère de vétérinaire

      Suzanne MARSOLLIER  est la mère de Michel Marsollier, devenu vétérinaire en 1957. Elle est aussi la femme du maréchal expert* à Mazangé (Loir-et-Cher), qui est alors prisonnier de guerre en Allemagne. Elle recueille en 1942, la petite Danielle Susser âgée de 4 ans poursuivie par l'armée allemande, la police allemande, la police française et l'état français du Maréchal Pétain, parce qu'elle est juive. 

      Pour sauver ce petit enfant, elle put compter sur le soutien de Mme Métral, une voisine parisienne des Susser qui lui confièrent l'enfant qu'elle emmena au village de Mazangé, Michel Marsollier son fils qui considérait Danielle comme sa soeur, Mme Barbier l'institutrice du village qui lui appris à lire et à écrire, Eliane qui emmena la petite à la messe pour brouiller les pistes et la famille des fermiers voisins qui les ravitaillèrent.

     

    *Les maréchaux experts exerçaient la médecine vétérinaire dans nos campagnes. En 1933, le titre de vétérinaire a été réservé aux diplômés d'une école vétérinaire. Cependant, les maréchaux experts exerçant avant 1933, ont pu continuer à soigner les animaux après cette date. Souvent leurs enfants sont devenus vétérinaires diplômés comme c'est la cas de Michel Marsollier, fils de Suzanne, diplômé de Maisons-Alfort en 1957. 

    A ce jour et à notre connaissance, l'Ordre des vétérinaires n'a pas rendu hommage ni Suzanne, ni à Michel Marsollier.

    Michel Marsollier soutient le Collectif Pour La Mémoire Vétérinaire

    et la réhabilitation de son confrère résistant le docteur Léon PALARIA.

    Pour lire toute l'histoire de Danielle et de Suzanne Marsollier, nommée Juste des Nations sous le numéro 10594 par le Mémorial de Yad Vashem, et pour voir la photo de Suzanne Marsollier, cliquer sur les liens ci-dessous : 

    http://www.yadvashem-france.org/les-justes-parmi-les-nations/les-justes-de-france/dossier-10594/

    http://www.ajpn.org/juste-Suzanne-Marsollier-1835.html