• L'ordre des médecins

      Après le discours du Président de la République française Jaques Chirac au Vel' d'Hiv le 16.07.1995 qui reconnaît la responsabilité de l'Etat et enjoint de reconnaître les fautes du passé, il est impossible pour les institutions de nier leur participation au génocide des juifs. Le 11.06.1997, le Président d'Honneur de l'Ordre des médecins Bernard Glorion, exprime ses regrets envers les médecins juifs. D'autres institutions (la SNCF, la police parisienne, l'église catholique) ont fait de même. Le refus en 1997 du Président de l'Ordre des vétérinaires Michel Lapras de présenter ses excuses pour l'action de l'Ordre pendant l'occupation est d'autant plus scandaleuse et incompréhensible.

    Télécharger « REPENTANCE ORDRE DES MEDECINS-WIKIPEDIA »

     

      Au moment même où le Président d'honneur de l'Ordre des médecins ouvrait aux historiens les archives de cet ordre datant de la seconde guerre mondiale, "un petit incendie" détruisait "malencontreusement" celles-ci...

    Télécharger « L'ORDRE DES MEDECINS-ARTICLE DU 11.10.97 DE L'HUMANITE »